Introduction des polluants dans le milieu fluvial sous l'angle du ruissellement des sols

Introduction of pollutants into streams and rivers. Impact of rain and runoff

Belamie, R. ; Gouy, V.

Type de document
Article de revue scientifique à comité de lecture
Langue
Français
Affiliation de l'auteur
CEMAGREF LYON QELY ; -
Année
1992
Résumé / Abstract
La libération des polluants (fertilisants, métaux pesticides) dans les cours d'eau se réalise pour une part non négligeable par l'intermédiaire de l'érosion des sols sous l'effet de la pluie et du ruissellement. Cet article s'attache à montrer comment les substances concernées se répartissent dans le milieu entre une phase particulaire et une phase en solution que l'on retrouve initialement entre les particules de sol en place et la solution du sol entre les particules de sédiment généré et l'eau de ruissellement. Il décrit les différents processus phyico chimiques, tels que l'adsorption, la dégradation qui se manifestent de façon différente lors de la mobiisation des produits sur les surfaces agricoles et pendant leur transport au sein du domaine fluvial. Ces phénomènes d'adsorption sur les particules de sol ou de sédiment font l'objet d'un développement particulier compte tenu de leur rôle dans la tétention des polluants qui limite leur perte par lassivage, mais augmente les risques de transfert par l'érosion. La description de l'adsorption montre une grande distorsion entre les valeurs établies avec les méthodes classiques de laboratoire, et celles mesurées sur le terrain. On peut impliquer la variabilité des conditions de milieu lors de la dynamique du transport ou les équilibres sont rarement atteints. Non seulement les taux de matières en suspension et de matière organique entrent en jeu, mais aussi leur nature, leur granulométrie et leurs intéractions.. dont la connaissance demeure encore trés lacunaire.
Pollutants in the environment are distributed between a particulate phase and a phase in solution, which can be observed in the soil between organo-mineral particles and interstitial water and, during runoff, between suspended sediment and water. Special attention is given to the different physiochemical processes such as adsorption and degradation, in soils and rivers. Adsorption to soil or sediment particles is particularly important for pollutants are retained, thereby limiting their loss through leaching, though increasing the risk of transfer by erosion. A study of adsorption shows a considerable discrepancy between values established by standard laboratory methods and those measured in situ. This may be due to variable conditions during transport. It is not only the rates of suspended particles and organic matter which are involved ; their composition, size distribution and interactions are also pertinent factors.
Source
Oceanis, vol. 18, fasc. 5, p. 505 - 521

puce  Accés à la notice sur le site Irstea Publications / Display bibliographic record on Irstea Publications website

  Liste complète des notices de CemOA