Mise en situation : état d'avancement des recherches sur la modélisation de l'habitat des poissons en France

State of research on the modelling of fish habitat in France

Souchon, Y.

Type de document
Communication à un congrès
Langue
Français
Affiliation de l'auteur
CEMAGREF LYON BELY
Année
1994
Résumé / Abstract
Les recherches sur l'habitat physique des poissons n'ont été vraiment développées en France que dans les quinze dernières années. L'article en présente un bilan surtout orienté vers les méthodes de quantification qui incluent hydraulique, géomorphologique et biologique suivant la philosophie de l'IFIM (Instream Flow Incremental Methodology) proposée par l'US Fish and Wildlife Service, Fort Collins, Colorado. Plusieurs travaux ont été menés à bien. Ils concernent premièrement le développement et le test des méthodes de description et de modélisation morphohydraulique à différentes échelles depuis le microhabitat jusqu'au tronçon de cours d'eau. Deuxièmement l'établissement de courbes de préférence d'habitat, essentiellement pour la truite fario, à partir d'échantillonnages ponctuels à l'électricité, mais ce qui est plus original, à partir de campagnes d'experts placés en situation dans un cours d'eau test et, finalement, des vérifications biologiques des hypothèses sous-jacentes de cette famille de méthodes à savoir, le lien entre l'habitat et la taille de la population de poissons. Ces tests ont nécessité des conditions expérimentales très strictes dans des cours d'eau exempts d'altérations (zones de référence). Les méthodes développées permettent d'envisager des possibilités de mesure de la variabilité physique des cours d'eau et de répondre au souci d'évaluation et de prédiction des impacts liés aux modifications hydrologiques comme par exemple la définition des débits réservés.
Research on fish physical habitat only really started fifteen years ago. This article is a summary of what has been done and is mainly oriented towards the quantification methods which include hydraulic, geomorphological and biological aspect according to the IFIM (Instream Flow Incremental Methodology) philosophy proposed by the US Fish and Wildlife Service, Fort Collins, Colorado. Several projects have been well conducted. They concern, primarily, the development and test of methods of description and morphohydraulogical modelling on different scales from the microhabitat to the section of the water stream. Then, the establishment of habitat preference curves for the trout fario essentially based on time to time sampling with electricity, but, and this is more original, based on experts on location in a test-water stream and finally biological verifications of underlying hypotheses from this type of methods, that is, the relationship between the habitat and the fish population size. These tests have required very strict experimental conditions in water streams with no alterations (reference areas). The developed methods permit to consider measuring the physical variation of water streams and predicting and evaluating impacts related to hydrological modifications like, for example, the definition of reserved minimum flows.
Congrès
Colloque franco-québécois sur l'intégration des technologies modernes à la gestion des poissons dulcicoles et amphihalins, Montréal, CAN, 31 mai-3 juin 1992

puce  Accés à la notice sur le site Irstea Publications / Display bibliographic record on Irstea Publications website

  Liste complète des notices de CemOA