Evaluation de l'efficacité d'une bande enherbée dans la limitation du transfert par le ruissellement de deux herbicides

Grassed buffer strips effectiveness in reducing herbicides transfer in runoff

Patty, L. ; Gril, J.J. ; Belamie, R.

Type de document
Communication à un congrès
Langue
Français
Affiliation de l'auteur
CEMAGREF LYON QELY ; - ; -
Année
1994
Résumé / Abstract
Les travaux entrepris par le Cemagref, la DERF (Direction de l'Espace Rural et de la Forêt), l'ITCF (Institut Français des Céréales et des Fourrages) et Rhône-Poulenc Agrochimie ont pour but d'évaluer l'efficacité d'une bande enherbée dans la limitation du transfert de deux pesticides par le ruissellement, vers les eaux de surface. Les deux herbicides utilisés ont été choisis en fonction de leur comportement vis à vis de l'eau et du sol : l'isoproturon (IPU) est assez soluble dans l'eau et faiblement adsorbé alors que le diflufénicanil (DFF) est très peu soluble dans l'eau et facilement adsorbé sur le sol. La validation des méthodes de dosage des résidus d'IPU et DFF dans le sol, le ruissellement brut et les phases soluble et particulaire du ruissellement a permis de déterminer les rendements moyens d'extraction de chaque méthode et leur limites de validité qui varient respectivement de 83 à 96 % et de 0,01microgr/l à 30 microgr/kg. Les analyses des échantillons de ruissellement récupérés sur le site expérimental de la Jaillière (ITCF, Loire Atlantique) fournissent des résultats concluants. En effet, la bande enherbée abaisse en moyenne de 50 % le volume du ruissellement. 6 et 12 m de bande enherbée permettent de réduire,respectivement, de 68 et 81 % la charge totale du ruissellement. De plus, 6 m de végétation herbacée piègent environ 95 % de l'IPU et 84 % du DFF présents dans le ruissellement brut et plus de 95 % de l'IPU et de 75 % du DFF présents dans le ruissellement sous forme soluble. Il est important de noter que ces résultats ne concernent pour l'instant que des événements pluvieux ayant engendré un ruissellement assez faible.
The goal of these studies undertaken by the Cemagref, the DERF (Direction de l'Espace Rural et de la Forêt), the ITCF (Institut Français des Céréales et des Fourrages) and Rhone-Poulenc Agrochimie, is to evaluate the effectiveness of a grassed buffer strip in limiting the transfer of two pesticides by surface runoff to surface waters. These two pesticides have been chosen according to their behavior with respect to water and soils: isoproturon (IPU) is quite soluble in water and poorly absorbed by the soil while diflufenicanil (DFF) is not very soluble in water but easily absorbed by the soil. The validation of the dosage methods of IPU and DFF residues in soil, and the soluble and solid fractions of the runoff has helped evaluate the average extraction yields of each method and its limits of validity, which vary from 83 to 96%, respectively and from 0.01 microgr/l to 30 microgr/kg. The analyses of recovered runoff samples on the La Jaillere test site (ITCF, Loire Atlantique) provide conclusive results. The grassed strip helps decrease the runoff volume by 50% on average. 6 and 12 meters of grassed strip reduce the total runoff load by 68 and 81%, respectively. Moreover, 6 m of grass vegetation trap about 95% of the soluble IPU, and 84% of the soluble DFF, were found in the runoff. It is important to notice that these results only concern, for the time being, rain events which have led to a relatively low runoff.
Congrès
24ème congrès du Groupe Français des Pesticides Biodisponibilité des pesticides et biomarqueurs d'exposition et de résistance, Bordeaux, 18-19 mai 1994

puce  Accés à la notice sur le site Irstea Publications / Display bibliographic record on Irstea Publications website

  Liste complète des notices de CemOA