Wastewater treatment by infiltration basins, case study : Saint Symphorien de Lay (France)

Epuration des eaux usées par des bassins d'épuration, cas d'étude : Saint Symphorien de Lay (France)

Guilloteau, J.A. ; Liénard, A. ; Vachon, A. ; Lesavre, J.

Type de document
Article de revue scientifique à comité de lecture
Langue
Anglais
Affiliation de l'auteur
CEMAGREF LYON QELY ; AGENCE DE L'EAU LOIRE BRETAGNE ; AGENCE DE L'EAU SEINE NORMANDIE ; SAUR
Année
1993
Résumé / Abstract
Le traitement des eaux usées domestiques dans des bassins d'infiltration est un procédé qui est devenu très courant en France. En l'absence de données opérationnelles précises, il serait utile de réaliser une étude de cas dans une installation existante. La station de Saint Symphorien de Lay, qui dessert l'équivalent d'une population de 500 habitants, a été choisie parce que les bassins sont étanches et drainés. L'étude a révélé 85 % de TSS, DCO et une élimination totale du phosphore. Les rendements d'azote variaient sur la période d'inondation, avec une importante production de nitrates au début de la période. Le taux de décontamination (1 à 2 unité(s) Log) était moins important que prévu. La surface d'infiltration devrait augmenter de 1 à 1,5 m/p.e. et se répartir sur trois bassins. La recherche est désormais centrée sur l'établissement de la profondeur d'action biologique d'un bassin d'infiltration.
Domestic wastewater treatment by infiltration basins is a process that is becoming common in France. In the absence of accurate operating data, we felt it would be useful to conduct a case study at ab existing plant. The Saint Symphorien de Lay plant, serving a population-equivalent of 500, was chosen because the basins are watertight and drained. The study revealed 85% TSS, COD and Total Phosphorus removal. Nitrogen yields varied over the flooding period, with a big production of nitrates at the beginning of the period. The rate of decontamination (1 to 2 Log unit) was lower than expected. The infiltration surface should increase from 1 to 1.5 m/p.e. and spread over three basins. Research is now focusing on finding the biologically active depth of an infiltration basin.
Source
Water Science and Technology, vol. 27, num. 9, p. 97 - 104

puce  Accés à la notice sur le site Irstea Publications / Display bibliographic record on Irstea Publications website

  Liste complète des notices de CemOA