Application in situ de deux outils pour l’échantillonnage passif de pesticides agricoles dans les eaux de surface : complémentarité du POCIS et de la passive SBSE

In situ application of two passive samplers for the determination of agricultural pesticides in surface waters: complementarity of POCIS and passive SBSE

Margoum, C. ; Mazzella, N. ; Assoumani, A. ; Lissalde, S. ; Liger, L. ; Coquery, M. ; Gouy, V.

Type de document
Poster
Langue
Français
Affiliation de l'auteur
IRSTEA LYON UR MALY FRA ; IRSTEA BORDEAUX UR REBX FRA ; IRSTEA LYON UR MALY FRA ; IRSTEA BORDEAUX UR REBX FRA ; IRSTEA LYON UR MALY FRA ; IRSTEA LYON UR MALY FRA ; IRSTEA LYON UR MALY FRA
Année
2013
Résumé / Abstract
Le suivi des niveaux de contamination de l’environnement aquatique par les micropolluants organiques tels que les pesticides est un enjeu majeur dans les politiques de préservation du bon état chimique et écologique des masses d’eau. L’échantillonnage passif est une technique récemment développée qui représente d’ores et déjà une alternative simple et économique aux échantillonnages ponctuels et moyennés automatisés pour la détermination de la contamination des eaux de surface par les pesticides, en particulier pour mieux évaluer les effets de plans d’actions mis en œuvre. L’échantillonnage passif permet la détermination de concentrations moyennes des composés cibles, intégrées sur la période d’exposition de l’échantillonneur, après un étalonnage réalisé en conditions contrôlées de laboratoire. De plus, elle permet d’atteindre des limites de quantification plus basses que les techniques d’échantillonnage plus conventionnelles. Plusieurs échantillonneurs passifs ont été développés au cours de ces deux dernières décennies, avec pour cibles des pesticides aux propriétés physico-chimiques variées : le Polar Organic Chemical Integrative Sampler (POCIS) est l’outil le mieux adapté pour l’échantillonnage passif de pesticides organiques polaires. L’extraction sur barreau (Stir Bar Sorptive Extraction - SBSE) est une technique d’extraction sans solvant de composés organiques moyennement polaires à hydrophobes. L’application in situ de cette technique d’extraction de laboratoire a conduit à la passive SBSE, pour l’échantillonnage passif de pesticides dans le milieu aquatique Les deux outils ont été déployés dans deux rivières d’un bassin versant agricole situé dans le Beaujolais. L’objectif de l’étude présentée ici est d’évaluer et de comparer les performances du POCIS et de la passive SBSE pour l’échantillonnage passif de pesticides de familles physico-chimiques variées dans des petits cours d’eau. L’application in situ des outils est simple, permet d’abaisser les seuils de quantification et ainsi de détecter des pesticides présents à de très faibles niveaux de concentrations ou dont la présence dans le milieu aquatique est fortement corrélée aux conditions hydrologiques (présence fugace en période de crue). Le POCIS permet d’accumuler des pesticides polaires (herbicides et fongicides), tandis que la passive SBSE est plutôt dédiée aux pesticides moyennement polaires à hydrophobes (fongicides, insecticides). Les données de concentrations obtenues avec les deux outils sont reproductibles, et ont été comparées à celles acquises grâce à des prélèvements ponctuels ou moyennés réalisés pendant la même période d’application
Congrès
Séminaire PollDiff'Eau, 18/09/2013 - 20/09/2013, Paris, FRA

puce  Accés à la notice sur le site Irstea Publications / Display bibliographic record on Irstea Publications website

  Liste complète des notices de CemOA