Caractérisation physico-chimique (observations et modélisations) des apports externes (bassins-versants) dans les plans d'eau nationaux pour l’évaluation de l’état écologique et la priorisation des programmes de mesures

Physico-chemical characterization of external inputs in french lakes for ecological status assessment and prioritisation of the River Basin Management Plans

Prost, O. ; Moatar, F. ; Danis, P.A.

Type de document
Rapport scientifique
Langue
Français
Affiliation de l'auteur
UMR GEHCO UNIVERSITE DE TOURS FRA ; UMR GEHCO UNIVERSITE DE TOURS FRA ; IRSTEA AIX EN PROVENCE UR RECOVER FRA
Année
2016
Résumé / Abstract
Dans le cadre de la mise en application de la DCE, la caractérisation (niveau moyen, saisonnalité et variabilité interannuelle) des apports physico-chimiques (de surface et souterrains) d'origine externe (i.e. issus des bassins-versants en lien avec l'occupation du sol naturelle ou anthropique) et d’origine interne (i.e. issus du recyclage de la matière organique dans les sédiments) est nécessaire pour s’assurer de la pertinence des outils d’évaluation de l’état écologique des plans d’eau (e.g. indices biologiques ou physico-chimiques) et pour orienter le choix de programmes de mesures efficaces et durables sur les bassins-versants qui permettront l’atteinte du bon état ou bon potentiel écologique des masses d’eau. Or, aujourd'hui, dans le cas des plans d’eau, seules les caractéristiques physico-chimiques de la masse d’eau (i.e. le plan d’eau) et des sédiments (phase solide et eau interstitielle) font l’objet d’un suivi régulier dans le cadre des réseaux de contrôle de surveillance (RCS) et de contrôle opérationnel (RCO). En effet, il n’a pas été prévu de suivre systématiquement les caractéristiques physico-chimiques des tributaires de surface, ni les apports souterrains qui peuvent être une source importante d’apports, voire la source principale comme dans le cas des gravières. De plus, seuls 380 des 480 plans d’eau ont déjà été suivis au moment de cette étude. L’état/potentiel écologique de la centaine de plans d‘eau non suivis ne pourra être évalué que sur la base des pressions anthropiques exercées sur les écosystèmes. Pour pallier ces lacunes de connaissances, des modélisations (e.g. PEGASE, Nutting’N et P) peuvent être réalisées et fournir des estimations des caractéristiques physico-chimiques des tributaires en lien avec les pressions anthropiques sur les bassins-versants. Ces modélisations feront l’objet de recherches dans la continuité de ce travail. Ce travail a consisté à recenser, centraliser et critiquer les données d'observations physico-chimiques et les résultats de modélisations disponibles (principalement les débits, les nutriments et la température des cours d’eau) au niveau des tributaires (de surface et souterrains) des plans d’eau (niveau moyen, saisonnière et variabilité interannuelle). S’en est suivi une évaluation des lacunes de connaissance pour l’établissement du bilan physico-chimique des plans d'eau et une réflexion sur des pistes de recherche pour combler ces lacunes, en fonction de grands types de contextes hydrogéologiques.

puce  Accés à la notice sur le site Irstea Publications / Display bibliographic record on Irstea Publications website

  Liste complète des notices de CemOA