Approche géomatique et statistique des inégalités d'accès à la nature dans la région grenobloise

Geomatic and statistical approach to the inequality of access to nature in the region of Grenoble, France

Martinez, L.

Type de document
Mémoire d'élève
Langue
Français
Affiliation de l'auteur
IRSTEA GRENOBLE UR DTGR FRA
Année
2016
Résumé / Abstract
D’après la littérature d’« environmental justice », les populations n’ont pas un accès équitable à la nature en milieu urbain. Les inégalités environnementales ont tendance à toucher plus durement des populations précaires ou vulnérables. Dans un cadre d’aménagement durable des milieux urbains, les professionnels de l’urbanisme et les pouvoirs publics doivent concilier les enjeux économiques, sociaux et environnementaux. La question du cumul d’inégalités sociales et environnementale est envisagée dans la région grenobloise en mobilisant une approche statistique et spatiale. Nous avons construit des indicateurs de végétation de proximité à l’échelle des unités spatiales infra-communales de l’INSEE pour lesquelles nous avons sélectionné des indicateurs sociodémographiques. Les relations entre inégalités sociales et environnementales ont été testées selon 3 méthodes statistiques issues de la littérature (corrélation, régression et comparaison de distribution) qui donnent des résultats cohérents. Les méthodes mobilisées sont sensibles aux changements d’échelles des données (significativité et intensité des relations). Elles sont également sensibles, dans une moindre mesure aux changements de périmètres de territoire d’étude, puisque les relations obtenues sont du même sens, présentent la même significativité mais avec une intensité variable. Notre approche possède les limites qui peuvent être surmontées à l’aide d’autres méthodes quantitatives ou qualitatives. Notre principal résultat est qu’il existe une relation positive entre le taux de végétation de proximité et l’indicateur de revenus médians à l’échelle du périmètre institutionnel de la métropole (2015). Ce résultat est valable quelles que soient les échelles de mesures ou les périmètres de l’étude. Les relations entre végétation de proximité et les populations vulnérables sur le plan sanitaire sont moins claires. Dans le cadre de la régulation des inégalités sociale et environnementales, nous ne pouvons qu’inviter les aménageurs et les pouvoirs publics à aller au contact des habitants et à réfléchir avec eux, localement, à la construction de leur espace de vie de demain.
Diplôme
Master 2 Gestion de l'Environnement, INU Champollion

puce  Accés à la notice sur le site Irstea Publications / Display bibliographic record on Irstea Publications website

  Texte intégral / Full text

  Liste complète des notices de CemOA