Matières fécales, urines et eaux ménagères

Feces, urins and greywaters

Boutin, C. ; Eme, C.

Type de document
Communication technique sans actes
Langue
Français
Affiliation de l'auteur
IRSTEA LYON UR MALY FRA ; CREAPURE FRA
Année
2016
Résumé / Abstract
La caractérisation des eaux domestiques par source d’émission à l’échelle de l’habitat demande une connaissance fine des usages au sein de l’habitat et un suivi analytique rigoureux. Ces contraintes impliquent un coût important qui limite les études sur le sujet. Pour autant, l’émergence de nouvelles technologies pour la valorisation des effluents domestiques (ex. : recyclage des eaux ménagères) suscite de nouveaux suivis analytiques pour certaines sources d’émission domestiques (ex. : urine, eaux ménagères). Evidemment des disparités existent entre les différentes cultures, usages et pratiques. Dans le but de se rapprocher des conditions françaises métropolitaines, ce rapport vise à offrir une base de données provenant de la zone occidentale européenne. Les études prises en considération sont majoritairement issues de la littérature scientifique (ouvrages et publications). Les sources d’émission d’eau usée domestique sont historiquement classées en deux sources de pollution principales : les eaux vannes et les eaux ménagères. Dans de nouvelles perspectives, la caractérisation des effluents domestiques dans le cadre de cette étude, tend à considérer le maximum de sources d’émission : urine, fèces, papier toilette, eaux ménagères issues des cuisine, salle de bain et lave-linge. A partir de ces données, il est proposé une reconstitution des eaux usées domestiques à laquelle sont comparées les données nationales pour l’habitat et le petit collectif.
Congrès
13eme assisses de l'ANC, 18/10/2016 - 19/10/2016, Bourg en Bresse, FRA
Document d'origine

puce  Accés à la notice sur le site Irstea Publications / Display bibliographic record on Irstea Publications website

  Liste complète des notices de CemOA