Communication entre les DOM et les Etablissements de recherche : Domaines et modalités d'implication d'Irstea

Communication between the French overseas departments and research institutes: Areas and methods of involvement of Irstea

Delmas, F.

Type de document
Communication technique sans actes
Langue
Français
Affiliation de l'auteur
IRSTEA BORDEAUX UR EABX FRA
Année
2016
Résumé / Abstract
Les participants institutionnels venant habituellement au séminaire annuel DOM-ONEMA ont sollicité la présentation de réalisations-types et de l’évocation des domaines de collaboration possibles entre Irstea et les DOM. Malgré le fait qu’irstea n’ait plus aucune implantation dans les DOM, contrairement à d’autres instituts nationaux implantés en zones tropicales, cet institut possède des savoir-faire en matière de recherche, d’expertise et d’appui technique souvent proches des préoccupations des organismes gestionnaires locaux (DEALs, Offices de l’Eau, Directions de lk’Agriculture et de la Forêt etc). Ainsi, la présente communication fait tout d’abord état des compétences d’Irstea en matière de bio-indication de qualité des milieux aquatiques. A titre d’exemple, le développement d’une nouvelle méthode de bio-indication diatomique utilisable pour diagnostiquer l’état écologique des cours d’eau des Antilles est présenté. Sur la base d’un programme ayant débuté en 2009 sous financement des Offices de l’Eau, des DEALs des DOM et de l’ONEMA, un nouvel indice (l’IDA) a été développé par un consortium Asconit-Irstea, a fait l’objet d’actions de transfert (édition d’un guide méthodologique et d’un guide taxonomique), de la mise en place des aspects réglementaires (Arrêté d’Evaluation paru au JO) et est complètement passé dans la pratique. Autre exemple, des programmes dans le domaine des procédés épuratoires visent à l’expérimentation et à la validation technique de filières d’assainissement extensif adaptées à l’Outre-Mer. L’exemple présenté concerne les filtres plantés de macrophytes, qu’il a fallu adapter aux contextes locaux à partir de végétaux adaptés à la croissance sur place. Les développements ont été expérimentés sur des pilotes et aussi sur des infrastructures de taille réelle. La fin de l’exposé a évoqué d’autres champs d’intérêt dans lesquels des collaborations se font déjà ou seraient tout-à-fait envisageables. Ont été listés les champs des applications cartographiques utilisant le satellite, la télédétection, l’hydrologie tropicale et la détermination de débits caractéristiques, l’expertise d’ouvrages de génie civil exposés à des événements tropicaux extrêmes, la gestion intégrée des zones côtières, la mesure des expositions des applicateurs et l’adaptation des équipements de traitement phytosanitaire dans le cadre d’Ecophyto II, l’évaluation des risques toxiques in situ par la caractérisation de l’exposition à l’aide de capteurs passifs, l’évaluation d’impacts écotoxiques…
Congrès
Séminaire et rencontres annuelles ONEMA-DOM, 14/03/2016 - 18/03/2016, Vincennes, FRA

puce  Accés à la notice sur le site Irstea Publications / Display bibliographic record on Irstea Publications website

  Liste complète des notices de CemOA