Effet fragmentant de la lumière artificielle - quels impacts sur la mobilité des espèces et comment peuvent-ils être pris en compte dans les réseaux écologiques ?

Fragmenting effect of artificial light - what impacts on species mobility and how can it be taken into account in ecological networks?

Sordello, R. ; Vanpeene, S. ; Azam, C. ; Kerbiriou, C. ; Le Viol, I. ; Le Tallec, T.

Type de document
Rapport scientifique
Langue
Français
Affiliation de l'auteur
MUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE SPN PARIS FRA ; IRSTEA AIX EN PROVENCE UR EMAX FRA ; MUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE SPN PARIS FRA ; MUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE SPN PARIS FRA ; MUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE SPN PARIS FRA ; MUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE SPN PARIS FRA
Année
2014
Résumé / Abstract
Ce rapport s’inscrit dans la continuité de l’intervention dispensée par le MNHN-SPN sur l’effet fragmentant de la lumière artificielle lors de la journée du Centre de ressources Trame verte et bleue sur « TVB et Pollution lumineuse » en 2013. Fruit d’un travail exploratoire, il propose d’aborder la question en deux parties : Une première partie s’appuie sur une typologie des impacts communément associés au phénomène de coupure afin de se demander si la lumière artificielle répond ou non à cette grille de lecture. Ce faisant, elle confirme la pertinence de considérer l’éclairage nocturne comme une source de fragmentation « comme les autres ». Une deuxième partie fait des propositions pour prendre en compte ces effets de la lumière artificielle au travers des schémas ayant vocation à traiter le phénomène de fragmentation, à savoir les schémas de Trame verte et bleue et notamment les Schémas régionaux de cohérence écologique (SRCE).

puce  Accés à la notice sur le site Irstea Publications / Display bibliographic record on Irstea Publications website

  Texte intégral / Full text

  Liste complète des notices de CemOA