Zone de rejet végétalisée de Marguerittes (30). Contexte général. Rapport final

Constructed Wetland receiving treated wastewater in Marguerittes. General context

Boutin, C. ; Walaszek, M.

Type de document
Rapport scientifique
Langue
Français
Affiliation de l'auteur
IRSTEA LYON UR MALY FRA ; IRSTEA LYON UR MALY FRA
Année
2014
Résumé / Abstract
Les Zones de Rejet Végétalisées (ZRV) sont définies par le ministère en charge de l’écologie comme « un espace aménagé entre la station de traitement des eaux usées et le milieu récepteur. Cet aménagement ne fait pas partie de la station de traitement des eaux usées ». La ZRV de Marguerittes (30), mise en service en 2013, est instrumentée par Irstea depuis août 2013 dans le cadre d’un projet de recherche financé par l’ONEMA afin d’acquérir des connaissances sur le fonctionnement de ces ouvrages et, à terme, de pouvoir proposer des règles de dimensionnement et d’exploitation, inexistantes à ce jour dans la littérature internationale. Cette ZRV est constituée de deux bassins : un premier d’environ 3500 m3 s’apparentant à un bassin de décantation et un second d’environ 3800 m3 ayant pour fonction l’abattement de la pollution résiduelle des effluents. Ces deux bassins recouvrent environ 1.1 ha. La ZRV est située à l’aval d’une station d’épuration de type boues activées avec déphosphatation physico chimique avec une capacité de traitement de 15 000 EH. La station d’épuration traite les eaux usées d’un réseau séparatif. Le rejet de la ZRV s’effectue dans le Canabou, un ruisseau affluent du Vistre, dans un état écologique moyen. Ce rapport est un descriptif du contexte (géologique, hydrologique, …) de la ZRV et fournit les différents éléments associés à son fonctionnement : station d’épuration, milieu récepteur et site.

puce  Accés à la notice sur le site Irstea Publications / Display bibliographic record on Irstea Publications website

  Texte intégral / Full text

  Liste complète des notices de CemOA