Résilience des réseaux d’eau potable : identification et évaluation des coûts directs d’évènements de crise par la méthode des coûts complets : Etude réalisée au Service de l’eau de l’Eurometropole de Strasbourg et au Service de l’eau de Berlin BWB

Identification and assessment of the directs costs of a crisis with the full costing method : Application on Strasbourg Eurometropole and Berlin utilities

Cheritat, A.

Type de document
Mémoire d'élève
Langue
Français
Affiliation de l'auteur
IRSTEA LYON UMR GESTE FRA
Année
2016
Résumé / Abstract
Les services publics de l’eau sont de plus en plus vulnérables, face à des crises qui peuvent atteindre de considérables proportions. C’est d’autant plus vrai que, à l’heure actuelle, le risque n’a jamais été aussi grand, avec la menace terroriste pesant sur toute l’Europe. Le rapport suivant tente d’apporter un soutien au projet franco-allemand RESIWATER, qui cherche à améliorer la résilience des réseaux d’eau potable entre autres, dans les villes de Strasbourg et de Berlin. Le projet s’articule autour de plusieurs étapes, et envisage la réalisation d’un ensemble de scénarios de résilience. Ce rapport s’intéresse aux moyens d’évaluer les coûts directs liés à ces crises, ceux supportés par les services d’eau potable. Le rapport suivant est le produit de recherches pour l’évaluation de deux types de crises choisis : des cas de contamination et de rupture de conduite. Cette recherche s’est déroulée en partie sur le terrain à l’aide de la comptabilité analytique, afin de retrouver des coûts parfois inaccessibles dans la seule comptabilité du service public concerné. Le résultat est que les coûts liés aux crises peuvent représenter une part non négligeable des dépenses de l’entité, qu’il faut suivre de manière continue, étant donné que les risques liés aux crises augmentent. Pour cela, il est recommandé d’intégrer ces coûts dans la comptabilité analytique, et de créer des indicateurs de performances permettant un suivi régulier de la gestion de crise et de la résilience de l’entité.
Water public utilities are more and more vulnerable, as they are facing sometimes with major crisis. It is even more so given that at present, risk hasn’t ever been so big, regarding to the terrorist threat in Europe. The present report is tented to bring something to the French-German project called RESIWATER, whose goal is to improve the “resilience” of water networks among others in towns like Strasbourg and Berlin. The project is constructed on 5 steps and has for focus to make a cost benefit analysis of resilience scenarios. The last one –the more interesting for us- consist in evaluating the costs linked to water network’s crisis. Two cases have been discussed in this report: contamination cases and pipe bursts cases. Researches have been taken place on sites with the help of management accounting, in order to find costs sometimes inaccessible in the water public utility’s accounting. The result is that costs linked with crisis can represent an important part of the costs of the utility that has to be followed continually taking to account that risk linked with crisis is increasing. Therefore it is recommended to integrate those costs in the management accounting and create performance indicators that will promote a regular follow of the crisis management and the resilience of the utility.
Diplôme
Master 2 Management Administratif et Financier en Entreprise, IAE Franche Comté, Besançon

puce  Accés à la notice sur le site Irstea Publications / Display bibliographic record on Irstea Publications website

  Liste complète des notices de CemOA