Retour sur les inondations du 03 octobre 2015 dans le Var et les Alpes-Maritimes vues par la méthode AIGA

Post-event survey on the 03-october-2015 flood in the Var and the Alpes-Maritimes seen by the AIGA method

Javelle, P. ; Fouchier, C. ; Saint-Martin, C. ; Ecrepont, S. ; Tolsa, M. ; Cantet, P. ; Odry, J. ; Meriaux, P. ; Arnaud, P.

Type de document
Rapport scientifique
Langue
Français
Affiliation de l'auteur
IRSTEA AIX EN PROVENCE UR OHAX FRA ; IRSTEA AIX EN PROVENCE UR OHAX FRA ; IRSTEA AIX EN PROVENCE UR OHAX FRA ; IRSTEA AIX EN PROVENCE UR OHAX FRA ; IRSTEA AIX EN PROVENCE UR OHAX FRA ; IRSTEA AIX EN PROVENCE UR OHAX FRA ; IRSTEA AIX EN PROVENCE UR OHAX FRA ; IRSTEA AIX EN PROVENCE UR OHAX FRA ; IRSTEA AIX EN PROVENCE UR OHAX FRA
Année
2015
Résumé / Abstract
Dans la soirée du 3 octobre 2015, plusieurs systèmes orageux particulièrement intenses se sont abattus sur la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur (PACA). L’est du département du Var, ainsi que le département des Alpes-Maritimes ont été les plus impactés, avec d’importants dégâts matériels et vingt victimes recensées. L’objet de ce rapport est de rendre compte de ce qui a été vu par la méthode AIGA développée à Irstea. Cette méthode d’anticipation des crues soudaines est actuellement testée sur la plateforme expérimentale RHYTMME développée par Météo-France et Irstea pour le compte de la région PACA (projet CPER). Les résultats présentés ci-après sont issus de cette plateforme et utilisent comme donnée d’entrée la lame d’eau radar opérationnelle de Météo-France (PANTHERE), et les trois radars en bande X installés dans les Alpes du Sud dans le cadre du projet CPER RHYTMME. La plateforme RHYTMME étant encore expérimentale, la méthode AIGA n’a pas été utilisée par les services opérationnels. Néanmoins, quelques enseignements pour cet événement particulier peuvent être tirés à posteriori, dans le but d’évaluer l’intérêt et les limites de la méthode pour l’anticipation puis la gestion de la crise par les services opérationnels. Cette analyse s’inscrit dans la lignée des précédents retours d’expérience AIGA, à chaque événement significatif, les plus importants étant jusqu’à présent : le Var en juin 2010 et le Gard et l’Hérault en septembre 2014. Enfin, il est à noter qu’un outil cartographique d’anticipation et de suivi des crues mettant en oeuvre la méthode AIGA sera transféré aux collectivités et services opérationnels de la région PACA en 2016 via la plateforme RHYTMME, pour la surveillance temps réel de 1735 bassins de superficie supérieure à 10 km2 de ce territoire. À partir de 2017, un outil d’avertissement utilisant la même méthode AIGA sera progressivement mis en opérationnel à l’échelle nationale, cette fois ci pour le compte du ministère chargé de l’écologie, dans le cadre du futur service d’avertissement « crue soudaine » géré par le SCHAPI.

puce  Accés à la notice sur le site Irstea Publications / Display bibliographic record on Irstea Publications website

  Texte intégral / Full text

  Liste complète des notices de CemOA