Caractérisation des traits morpho-fonctionnels des communautés phytoplanctoniques des grands lacs du littoral aquitain

Prévost, E.

Type de document
Mémoire d'élève
Langue
Français
Affiliation de l'auteur
IRSTEA BORDEAUX UR EABX FRA
Année
2014
Résumé / Abstract
L’étude et le suivi du phytoplancton est devenu un enjeu primordiale dans le cadre de la Directive Cadre sur l’Eau. C’est pourquoi Irstea a mis en place un suivi mensuel sur quatre grand lacs du littoral aquitain, les lacs de de Parentis-Biscarrosse, de Cazaux-Sanguinet, d’Hourtin-Carcans et celui de Lacanau. Afin de mieux comprendre les successions saisonnières et pourquoi certaines espèces se développent plus que d’autres, les traits morpho-fonctionnels du phytoplancton ont été répertoriés puis analysés. Ainsi, 6 campagnes de mesures ont été entreprises pour chaque lac afin d’y dénombrer le phytoplancton et de réaliser des analyses physico-chimiques (phosphore, azote, etc.). 28 traits relatifs à la morphologie et aux modes de vie de l’espèce ont été renseignés et corrélés avec les biomasses algales. Au vu des résultats de l’Analyse Multidimensionnelle Non Métrique, les quatre lacs semblent posséder des traits morpho-fonctionnels bien distincts malgré une base commune. On a pu observer une séparation nette entre les communautés des lacs de Parentis-Biscarrosse et d’Hourtin-Carcans, alors que les lacs de Lacanau et de Cazaux-Sanguinet semblent plus proches. Parentis-Biscarrosse qui est un lac riche en nutriment, caractérisé principalement par des traits discriminant les cyanobactéries (akinètes et la fixation de l’azote atmosphérique) et dans un second temps les diatomées avec les squelettes siliceux. Hourtin-Carcans est globalement composé de petites espèces possédant du mucilage et est très bien représenté par les chlorophycées et les desmidiées, dans un environnement humique. Le lac de Lacanau possède la plus grande richesse algale et les principaux traits sont les protubérances, des biovolumes importants et des espèces mixotrophes. Cazaux-Sanguinet, lac oligo-mésotrophe, est moins distinctif au niveau de ces traits spécifiques avec tout de même un grand nombre d’espèces flagellées et appartenant au nanophytoplancton. Les traits sont fortement reliés aux périodes de l’étude et de ce fait, aux variations environnementales. Ils peuvent permettre de comprendre le fonctionnement d’un écosystème et comprendre le succès ou la disparition de certains taxons.
Study and monitoring of phytoplankton has become a major issue in the context of the Water Framework Directive. Therefore, Irstea implemented monthly monitoring in four large lakes of the Aquitaine coast (Lakes of Parentis-Biscarrosse, Cazaux-Sanguinet Hourtin-Carcans and Lacanau). To understand the seasonal succession of phytoplankton and why some species develops more than others, the morpho-functional traits were identified and analyzed. Six seasonally samples for each lake was used to count phytoplankton and measure physicochemical parameters (phosphorus, nitrogen, etc.). 28 traits related to morphology and lifestyle of the species have been found and correlated with algal biomass. Given the results of the Non-Metric Multidimensional Scaling, four lakes appear to possess distinct traits but have also a common base. There has been a clear separation between the algal communities of lakes Parentis-Biscarrosse and Hourtin-Carcans, while the lakes of Lacanau and Cazaux-Sanguinet appear closer. Parentis-Biscarrosse is mainly characterized by traits specific of cyanobacteria with akinetes and capability of N-fixation and also with the siliceous diatom skeletons. Hourtin-Carcans, humic lake, is generally composed of small species with mucilage and is well represented by green algae and desmids. Lacanau has the largest algal richness and the main features are the protuberances, significant biovolumes and mixotrophic species. Cazaux-Sanguinet, oligo-mesotrophic lake, is less distinctive in these specific traits with still many flagellate species belonging to nanophytoplankton class. Field are strongly related to the periods of the study and thus to environmental variations. Morpho-functional traits can help to understand the functioning of an ecosystem and understand the success or disappearance of some taxa.
Diplôme
Ingénieur Spécialité MSc IMACOF, Ecole polytechnique de l'université François Rabelais de Tour

puce  Accés à la notice sur le site Irstea Publications / Display bibliographic record on Irstea Publications website

  Texte intégral / Full text

  Liste complète des notices de CemOA